Un musée pour des harkis

La Maison d’Histoire et de Mémoires d’Ongles : La Mhemo

J’ai découvert ce musée, par hasard, pendant des vacances en Provence. Ongles est un petit village très agréable, pas loin de Saint-Etienne Les Orgues, autre village tout aussi charmant.

La Mhemo consacre une exposition de photos, de films et d’archives à l’arrivée, en 1962, d’une vingtaine de familles (133 personnes) d’Algérie.

C’est à l’initiative du lieutenant Yves Durand qui, ne pouvant se résoudre à abandonner ceux qui avaient combattu à ses côtés et sous ses ordres, décide de les conduire en France, dans ce petit villages d’Ongles.

L’histoire de ce lieutenant qui dut démissionner de l’armée pour pouvoir emmener son groupe est digne d’un roman que le personnel du musée et le site qui lui est dédié racontent de manière sobre et précise, et dont la romancière Alice Zeniter propose une magnifique saga familiale dans L’art de perdre (Flammarion, 2017).


Auteur/autrice : Touriya Fili-Tullon

Maîtresse de conférences en littératures francophones et comparées (Mondes arabes), Passages XX-XXI, Université Lumière Lyon 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.